Traité Pour La Mauvaise Maladie
Sélection Reader's Digest France & Belgique|Juin 2019
Traité Pour La Mauvaise Maladie

Le patient : Karim (pseudonyme), un vendeur de 30 ans

Les symptômes : Douleurs abdominales aiguës et fièvre

Le médecin : Alexander Greenstein, chirurgien viscéral et digestif à l’hôpital Mount Sinai de New York

Karim a commencé à souffrir de troubles intestinaux quand il avait une vingtaine d’années. Cela se manifestait par de fortes diarrhées – jusqu'à 10 fois par jour – et de violents maux de ventre après chaque repas. Il vivait encore en Afrique du Nord à l’époque, et c’est dans son pays qu’un médecin lui a diagnostiqué la maladie de Crohn, une affection inflammatoire de l’intestinpar Lisa Bendall avec Jeanne Moncada responsable le plus souvent d’une alternance de diarrhées et d’épisodes de constipation. Selon les évaluations, les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) toucheraient plus de 5 millions de personnes dans le monde dont 2,5 millions en Europe. Pendant huit ans, Karim s’est vu prescrire différents traitements, mais les symptômes finissaient toujours par réapparaître. Parfois trop souffrant pour travailler, le jeune homme maigrissait.

Début 2017, quand Karim s’est installé à New York, il s’est mis en quête d'un deuxième avis médical. Son nouveau médecin lui a proposé d’autres médicaments, notamment le Humira, une molécule fabriquée à partir d’anticorps humains, qui limite la réaction inflammatoire du corps.

articleRead

You can read up to 3 premium stories before you subscribe to Magzter GOLD

Log in, if you are already a subscriber

GoldLogo

Get unlimited access to thousands of curated premium stories, newspapers and 5,000+ magazines

READ THE ENTIRE ISSUE

Juin 2019